.Les différents alambics utilisés traditionnellement par les Bouilleurs de cru.

Les alambics modernes

Alambic moderne à colonne.

.

Les alambics à bain marie

La sécurité des alambics à bain-marie

La sécurité est un axe important de la Fédération Départementale, aussi bien matériel que l’utilisation des différents types d’alambic mis à disposition par les syndicats.
Depuis plusieurs années et sous la responsabilité d’Yves ROUSSELLE, la Fédération sensibilise les présidents de syndicat à la sécurité des alambics. Nous proposons un groupe de sécurité, manomètre et soupape. Le matériel est conforme pour l’utilisation sur un alambic à bain marie, il est numéroté et taré comme il se doit.

Quelques règles a respecter pour la bonne utilisation d’un alambic à bain marie

  • le bain marie de la chaudière est à remplir avec de l’eau de pluie par l’entonnoir supérieur jusqu’à ce que l’eau commence à couler au robinet. Ne pas utiliser d’eau calcaire car le dépôt peut boucher la soupape de sécurité.
  • Mettre en chauffe l’alambic en laissant ouvert le robinet supérieur de l’entonnoir jusqu’à ce que la vapeur commence à sortir.
  • Fermer le robinet
  • Les matières à distiller doivent être liquides à défaut ajouter de l’eau.
  • Vérifier le niveau de l’eau du bain marie avant chaque utilisation.
  • Surveiller le manomètre durant toute la distillation, la soupape de sécurité doit se déclencher à partir de 0.4 bars sinon il y a danger d’explosion. Si la pression monte au-dessus de 0.4 bars il faut ouvrir le robinet de l’entonnoir pour faire échapper de la vapeur.
  • Nettoyer la cuve après chaque cuite ; il ne doit pas rester de matières collées sur le cuivre.
  • Au moins une fois par an nettoyer la soupape de sécurité avec du vinaigre blanc et la souffler au compresseur
  • Règles suivie + propreté rigoureuse = bonne distillation
.

Les alambics à feu nu

Laisser un commentaire